L’oranger

L’oranger appartient, au même titre que le cerisier, l’olivier et le figuier, à la catégorie d’arbres que l’on désigne par le terme « arbre fruitier » car c’est un végétal cultivé pour ses fruits comestibles.

L' oranger est un arbuste dit sempervirent puisqu'il est toujours vert et fleuri.

L' oranger est un arbuste dit sempervirent puisqu'il est toujours vert et fleuri.

Parmi les fruits les plus consommés en France, l’orange fait partie des trois premiers. Riche en vitamine C et pauvre en calories, elle est particulièrement recommandée en hiver, pour renforcer les défenses immunitaires et aider à supporter les premiers grands froids. L’orange est le fruit de l’oranger.

L’ oranger est un arbuste dit sempervirent puisqu’il est toujours vert et fleuri. Il mesure de 5 à 10 mètres. Ses branches sont épineuses et ses feuilles ont une longueur comprise entre 4 et 10 centimètres. Appartenant à la famille des Rutacées, il semblerait que l’oranger soit issu d’un lointain croisement entre le pamplemoussier et le mandarinier. Il serait originaire de l’Asie du sud-est.

On dénombre à ce jour de nombreuses variétés d’orangers qui permettent de récolter différents types de fruits de novembre à mai. On peut notamment citer l’oranger « Washington » qui produit des grosses oranges à pulpe croquante dites « navels« , la variété « Valencia Late » portant des fruits au jus acidulé ou encore l’ oranger « Maltais » et ses célèbres oranges sanguines. Le bigaradier est un type d’oranger qui produit des oranges amères, et ses feuilles, ses rameaux, ses fleurs et surtout son fruit sont largement exploités en parfumerie et dans l’alimentation.

En comparaison avec d’autres arbres fruitiers (l’olivier par exemple), l’oranger est relativement facile à cultiver et à entretenir. Concernant la plantation, tout d’abord, on ne mettra un oranger en terre que dans les régions épargnées par le gel des hivers froids. On privilégiera pour les autres une plantation en pot. L’ oranger est un arbre qui nécessite un arrosage important, mais paradoxalement, qui craint aussi l’excès d’eau. Il faut donc l’arroser de façon régulière en cas de chaleur, tout en restant mesuré. Selon la variété, il faudra tailler l’oranger tous les ans à la fin de l’hiver, au mois de février ou mars. Enfin, tous les jardiniers et les botanistes vous conseilleront d’apporter à votre oranger de « l’engrais spécial agrumes » pour obtenir de belles et goûteuses oranges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*