L’olivier

L’olivier appartient à la famille des oléacées ; il possède une extraordinaire longévité : on le dit éternel puisque même en détruisant son tronc, des rejets peuvent repartir spontanément. Toutes les parties de L’olivier sont utilisables. C’est l’arbre de la paix et de la fécondité.
Lorsqu’il n’est pas taillé, il peut atteindre 15 mètres de hauteur. Tout comme le figuier et l’oranger, il aime le soleil et la chaleur.

Il existe plus de cent variétés d'olivier mais seules une dizaine sont cultivées en France.

Il existe plus de cent variétés d'olivier mais seules une dizaine sont cultivées en France.

L’olivier est un arbre vivace qui pousse principalement dans des sols pierreux. Il est sensible au froid. Ses feuilles sont persistantes, à la fois dures et petites, allongées, de couleur gris-vert. Elles ne tombent jamais et ont une durée de vie de trois ans. Les fleurs blanches sont disposées en grappe à la naissance des feuilles ; elles donneront des olives vertes ou noires selon leur maturité.

Les origines de l’olivier seraient à chercher en Asie mineure il y a plus de 14 000 ans. Le bois d’olivier est un bois dur et veiné qui est particulièrement apprécié des ébénistes et des sculpteurs.

Il est très facile de multiplier l’olivier puisque n’importe quelle partie de l’arbre lui permet de prendre racine (exceptées les feuilles !). Comme pour le cerisier, on peut semer des olivier. Cette méthode est particulièrement longue mais donne les arbres les plus vigoureux. Il faut choisir de gros noyaux provenant d’olives arrivées à maturité. Ces noyaux sont cassés sans endommager l’amande qui sera semée en août à faible profondeur dans un sol meuble. On prélève et repique des plans la deuxième année puis on les greffes en fente.

Sur un olivier âgé, on peut prélever des bourgeons partant des racines ; on peut également utiliser directement les racines de l’olivier que l’on enterre à faible profondeur. On peut semer des noyaux entiers qui germeront sous serre et qui seront repiqués lorsqu’ils auront atteint au moins dix centimètres avant d’être greffés.

On récolte les olives vertes entre septembre et novembre ; pour les olives noires, on récolte de novembre à janvier. La récolte se fait à la main mais il existe désormais des machines vibrantes ou même des aspirateurs à olives.

Il existe plus de cent variétés d’olivier mais seules une dizaine sont cultivées en France. On choisit la variété en fonction de l’utilisation future du fruit. On peut citer la picholine, la lucques, la grossanne, la tanche, la caillette ou encore la salonenque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*