Le figuier

Plus connu sous son nom commun de figuier, le Ficus carica est un arbre cultivé depuis des millénaires dans la région méditerranéenne pour ses fruits appelés figues. Les figuiers côtoient souvent les oliviers dont les fruits pressés donnent une huile de qualité.

Le figuier est un arbre de la famille des moracées

Le figuier est un arbre de la famille des moracées

Le figuier est un arbre de la famille des moracées, originaire d’Asie Mineure. Actuellement, on le trouve dans les régions méditerranéennes, en Afrique du Sud, en Asie centrale et en Californie mais il est possible de cultiver un figuier dans des régions tempérées comme la Bretagne.

Les vrais fruits du figuier sont les akènes et la figue que nous consommons est le réceptacle charnu de cet akène. Le figuier cultivé n’a que des fleurs femelles. Le figuier sauvage, appelé caprifiguier, a des fleurs femelles et des fleurs mâles. C’est la mouche du figuier qui permet la pollinisation des fleurs femelles du figuier cultivé en y déposant le pollen des fleurs mâles du figuier sauvage. Certaines variétés n’ont toutefois pas besoin de pollinisation pour produire des figues charnues et consommables. Comme il existe plusieurs variétés de figuiers, il existe aussi des fruits de couleurs différentes, notamment verts, jaunes, violets, marrons ou rouges.

Il est possible de planter un figuier dans son verger près d’un cerisier car comme lui, il supporte le soleil et les températures négatives. Il est conseillé de choisir un emplacement au sud bien drainé et de prendre une variété qui ne doit pas être pollinisée. Dans les régions froides, les figuiers ne rapportent qu’une seule fois par an alors que dans les régions chaudes, deux productions sont fréquentes. Il est possible de cultiver un figuier en pot. A l’inverse des orangers qui ne supportent pas les gelées, les figuiers peuvent rester à l’extérieur mais il faut à peine les arroser.
La multiplication des figuiers se fait par bouturage ou par semis, ce qui donnera des premiers fruits environ 5 ans plus tard.

Les figuiers communs ne sont pas très grands alors que certains arbres appartenant à la même famille peuvent atteindre 40 mètres de haut.
A part les figuiers communs et les caprifiguiers, il existe d’autres figuiers bien connus comme ceux des banians, arbres sacrés des hindouistes aux racines aériennes, les figuiers des pagodes, sacrés parce que c’est sous un tel arbre que Bouddha s’est assis pour méditer ou encore les figuiers de Barbarie cultivés pour y élever les cochenilles qui produisent de la teinture rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*